Vancouver la citadine

Après le tour « vert » de la ville, voici un aperçu de Vancouver, la plus importante ville du grand-ouest canadien !

Downtown and Waterfront

Vancouver est appelée « City of glass », et on a vite compris pourquoi : le centre-ville est composé essentiellement de buildings de verre et d’acier.  Niveau design, c’est pas le must, mais ça fait un super effet très clair :

p1130420

Le centre-ville n’est pas un des plus exceptionnels qu’on ait faits, mais ça reste un endroit agréable, assez vert, et proposant tout un tas de magasins, et en particulier quelques enseignes françaises qu’on n’est pas mécontents d’apercevoir 🙂

Robson Street est en particulier très agréable et réputée pour les sorties shopping :

Et beaucoup de restaurants bien sûr ! Vancouver étant une ville très cosmopolite, il y a un choix infini de nourriture des quatre coins du monde. Et nous ne pouvons résister à notre petit péché mignons, quelques sushis qui nous rappellent nos chaudes soirées d’Australie… 🙂

p1130952

Mais la partie que je préfère de Downtown se situe le long de la baie Vancouver Harbour. Il y a une promenade le long du Waterfront qui est vraiment sympathique. Bon il faut dire qu’on a eu beaucoup de chance, la balade le long du port sous le soleil est sûrement bien plus sympathique que sous la pluie 🙂

Voilà, c’est ça le Pacific Northwest ! Comment ne pas tomber amoureux de ces paysages à la frontière entre terre et mer, ou la nature est reine ?

p1130397

Olympic Village

Vancouver a accueilli les Jeux Olympiques d’hiver en 2010. Pour l’occasion, comme souvent ailleurs, a été créé un village olympique regroupant plus de 1000 logements, ayant pu accueillir les athlètes, entraîneurs et officiels :

p1130701

Bon, j’avoue, ce n’est pas d’une extrême beauté… Mais c’est toujours intéressant d’aller y jeter un coup d’oeil car c’est très représentatif de l’architecture de l’époque (bien que ça ne soit pas si éloigné que ça) et on se prend à imaginer l’effervescence qui devait régner lors des JO !

img_3162

Et puis le Village est quand même super bien situé, à la pointe sud-est de False Creek, offrant une superbe vue sur False Creek et Downtown en arrière-plan  :

Yaletown

A l’origine une zone industrielle faite d’entrepôts et traversée par des chemins de fer, Yaletown a été complètement remodelée dans les année 80 et est devenue l’un des quartiers les plus denses de Vancouver. On y trouve aujourd’hui de nombreuses résidences, des grands immeubles, ici ça grouille de partout ! Et forcément toute cette population s’est accompagné de nombreux cafés, restaurants, boutiques très à la mode :

C’est un quartier vraiment très agréable pour faire des emplettes ou tout simplement se promener et admirer les vieilles manufactures remodelées en boutiques design !

Chinatown

Bien sûr, comme dans toute grande ville qui se respecte, on trouve un Chinatown ! Et d’autant plus dans le Pacific Northwest où il y a une importante population asiatique.

Bon, malgré les couleurs chatoyantes et les rues pullulant de petits bouis-bouis très typiques, j’avoue avoir été un peu déçue, je n’ai pas été transcendée par ce quartier vraiment délabré, comme laissé à l’abandon..

Mais on trouve quand même quelques petites perles comme ce centre commercial qui nous transporte tout droit en Chine !

Ou encore le Dr. Sun Yat-Sen Park, un jardin chinois, comme une bulle de ZEN en plein milieu des buildings :

p1140103

Gastown

Nous voici dans le quartier originel de Vancouver, et ça se voit au premier coup d’oeil. ici pas de building tout en verre, non, mais de vieux bâtiments de briques, au grandes vitres carrelées, rappelant les anciennes manufactures :

p1140089

Gaston est aujourd’hui l’un des lieux les plus branchés de la ville. On peut y trouver des boutiques de petits créateurs ou des restaurants à la mode :

Nous testerons d’ailleurs The flying pig, réputé pour sa cuisine canadienne et ses fruits de mer. Vraiment un super restau, de la nourriture simple mais tellement bonne ! Et un accueil d’enfer bien sûr comme d’habitude. Pour l’anecdote, parce que c’est drôle quand même d’être expatrié, on se retrouve quelques fois dans des situations cocasses. Nous lisons le menu avec attention et comme d’habitude, il y a certains mots qu’on ne comprend pas donc, ne réussissant pas à se connecter au Wifi, nous nous retrouvons à demander à la serveuse : « What are mussels? ». La serveuse toute décontenancée tente malgré tout de nous expliquer, « You know… It’s seafood, coming from the ocean… It’s kind of yellow… ». Bref, n’arrivant pas trop à comprendre ce qu’elle nous explique, on ne choisira pas de plats contenants ces fameux « mussels ». Enfin, toujours est-il qu’à la sortie du restaurant, après avoir retrouvé le Wifi, nous apprendrons que « mussels » signifie… moules ! Relisez cet épisode après cette cruciale information, et imaginez un peu les pensées de la serveuse à notre égard !! 🙂

Notre balade à Gastown a été l’une des plus agréables de Vancouver, malgré la pluie et le froid qui nous accompagnent :

Au milieu des petites rues piétonnes, entre des murs de briques, admirant les vitrines de créateurs indépendants, on se croirait de retour à Toulouse ! Et ça ne fait pas de mal 🙂 Bon il n’y a que le soleil qui manque…

p1140076

Granville island

La particularité de Vancouver, un peu comme Seattle et bien d’autres villes du coin, c’est que le centre-ville est complètement démantelé par l’océan qui s’incruste par-ci par-là

p1130627

Bien sûr il y a des désavantages, ce n’est pas hyper pratique, et merci les bouchons pour traverser l’eau… Mais ça a quand même le mérite d’être super joli ! Et le petit plus, c’est la possibilité de prendre le bateau pour aller à une endroit à l’autre de la ville, un peu comme le ferry qu’on aimait prendre à Brisbane, mais en bien plus petit :

p1130630

C’est donc en petit bateau tout mignon que nous nous rendons à Granville Island ! La traversée ne prend que quelques minutes mais la vue n’est pas désagréable :

p1130698

Granville est en fait l’ancien nom de Vancouver (qui a son nom actuel depuis 1886 seulement). Le quartier situé sur l’île de False Creek a gardé ce nom car il est traversé par la rue Granville.

p1130676

Granville est un quartier vraiment particulier qui sort de l’ordinaire. On ne ressort pas d’ici indemne, et pour notre part, on a envie d’y revenir à grandes enjambées !

Ce quartier de Vancouver est dédié à la gastronomie et à l’art, et ça se voit !

On y trouve le très célèbre « Granville Island Public Market » qui ravira les palais des plus farouches.

p1130641

Ce marché couvert propose des centaines d’étals du monde entier, où on peut trouver de la nourriture, mais aussi des produits faits-mains de toutes sortes, et beaucoup de spécialités locales bien sûr.

Tout un côté du marché est réservé aux « repas sur place ». Rien de plus simple : choisir un stand, acheter son repas, trouver une place. Et c’est la que ça se gâte ! Il est plus de 14h, en plein milieu du mois de janvier, et pourtant nous tournerons un bon moment avant de trouver une petite place pour manger tranquillement (en plein courant d’air :)) :

Le marché est un des endroits à ne louper sous aucun prétexte à mon avis ! Il y a vraiment un choix incroyable et l’ambiance y est très particulière, très difficile à décrire. Je ne sais pas si ce sont les grandes vitres en verres qui surplombent les étals, l’ambiance à la cool, ou bien les couleurs chatoyantes de toutes parts, mais ça m’a rappelé le « Mercat de le Boqueria » de Barcelone, avec quelques degrés en moins bien sûr !!

Bref, la beauté de Granville ne se concentre pas seulement sur le marché. Dans ce tout petit quartier étriqué, chaque rue, chaque bâtiment est unique et farfelu :

Toutes ces couleurs nous font un peu oublier le froid perçant de ce début d’après-midi… jusqu’à ce que les picotements du bout des doigts nous envoient des piqûres de rappel 🙂

Les petits oiseaux aussi ont un petit quelque chose en plus ici :

p1130672Même la déchetterie donne une envie folle de trier ses déchets !

p1130693p1130694

En bref, Granville et son marché aux milliers de couleurs, ses vieilles usines désaffectées transformées en boutiques insolites, sa vue imprenable sur la « Cité de Verre », est très addictive ! Poser le pied sur Granville, c’est comme être transporté dans un monde féérique que rien ne peut atteindre. En d’autres termes, un Must-do à Vancouver !!

Et nous finirons sur ces jolies touches colorées pour le tour de Vancouver ! En espérant que ça vous ait plu, à très bientôt pour de nouvelles découvertes !

2 thoughts on “Vancouver la citadine”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s