Notre premier Thanksgiving !

Ce jeudi 24 novembre, à tout juste un mois de Noël, l’Amérique se met en pause pour fêter Thanksgiving.

happy-thanksgiving-day-2016

L’effervescence qui règne habituellement en ville est aujourd’hui inexistante. Ce matin je regarde par la fenêtre du salon et je ne vois que deux ou trois voitures passer sur cette route qui est pourtant passante habituellement. Alors c’est vrai ce qu’on m’avait dit, Thanksgiving, c’est LE jour férié aux USA. Alors qu’au Veteran’s Day (11 novembre), à la fête nationale (4 juillet) ou même à Noël tout est ouvert et plein de gens travaillent, Thanksgiving est un vrai jour férié comme on peut en connaître en France : très peu de commerces ouverts, peu de bus, la majorité des gens ne travaillent pas durant « le pont » de Thanksgiving.

Les Américains ayant très peu de vacances dans l’année, ils profitent donc de ce weekend de 4 jours pour se retrouver en famille ou partir en vacances. Je crois qu’autour de moi personne ne m’a dit « Oh pour Thanksgiving je n’ai rien prévu de particulier… ». Entre les vacances à Hawaii, le weekend en famille dans le Montana ou même les 4 jours à San Diego pour faire le plein de soleil, les projets des uns et des autres sont divers et variés, avec un mot d’ordre : on sort de la routine pour ces 4 jours !

Thanksgiving est une fête familiale : le but est de se retrouver en famille ou entre amis pour partager un bon repas et une soirée tranquille au coin du feu. Pas de cadeaux comme à Noël, mais un repas aussi copieux, voire plus !

Nous n’avons malheureusement pas notre famille avec nous pour profiter de ce moment avec eux, mais nous avons rencontré d’adorables personnes qui, compatissantes de nous savoir seuls à ce moment si important pour eux, nous ont invités à partager leur repas. Bien évidemment, on a sauté sur l’occasion !

Alors nous voilà ce jeudi soir devant la porte de M. et S., qui habitent au sud de Seattle. Il est 16h et nous sommes pile à l’heure ! On nous a dit qu’ici, il faut arriver à l’heure sous peine de paraître impoli… pas de quart d’heure toulousain autorisé !

Vous devez vous demander, 16h… est-ce qu’ils font un gouter de Thanksgiving ?? Non non, c’est bel et bien un diner auquel nous avons été invités ! Mais les gens ici mangent très tôt le soir ! En fait, ils me semblent qu’ils ont un mode de vie complètement décalé de notre rythme latin. Beaucoup de gens ici se lèvent à 5h du matin, que ce soit pour commencer à travailler tôt, faire du sport ou autres activités (très) matinales. Alors forcément j’imagine qu’ils sont fatigués plus tôt le soir… Enfin il faut dire que le soleil se couche entre 16h et 17h en ce moment… Donc évidemment, si on veut profiter de la lueur du jour, on s’adapte !

Bon bref, nous voilà donc à 16h chez l’une des collègues de Valentin, qui nous a si gentiment invités pour cette soirée. Nous sommes pile à l’heure mais quand même les derniers arrivés ! En tant que bons français, on a emporté avec nous du bon vin (français) et des crêpes faites maison, pour le plus grand bonheur de nos hôtes 🙂

La maison est remplie de bonnes odeurs : entre la dinde qui cuit au four, les légumes qui frétillent dans les poêles et autres préparations en cours, il n’a beau être que 16h, nous commençons à en avoir l’eau à la bouche !

Mais il faudra attendre un peu, tout n’est pas prêt encore… On s’installe, on fait connaissance, on discute un peu et surtout on se pose dans le canapé pour regarder des matches de football américain, en l’occurrence les Cowboys de Dallas contre les Redskins de Washington DC ce soir, suivi de Pittsburgh contre Indianapolis !


img_5127

Bon, on n’y connaît pas grand chose nous en football américain (surtout moi), alors on s’intéresse un peu et nos compères très patients s’amusent à essayer de nous expliquer des règles plus tordues les unes que les autres…

Puis le moment de manger arrive ! M. et S. se sont démenés pour nous proposer un repas typique de Thanksgiving. Sur les plans de cuisine sont étalés des plats à n’en plus finir : 2 dindes assaisonnées différemment, du jambon cuit au four, et des milliards d’accompagnements… Nous n’allons pas mourir de faim ce soir !! Comme dit nous le dit S. ce soir, « The most important thing in the Thanksgiving meal is stuffing. » (le plus important dans le repas de Thanksgiving, c’est la farce). Bon aujourd’hui, il nous explique qu’il n’a pas eu le courage de nous cuisiner une dinde entière à farcir lui-même, mais qu’il nous a quand même cuisiné tout ce qu’il y avait de plus typique en accompagnements : biscuits and gravy (sorte de sauce béchamel), pommes de terres rissolées mais aussi en purée, oignons frits, gratin de pâtes, poêlées de légumes… et j’en passe ! Nos assiettes ne sont même pas assez grandes pour tout contenir. En gros, j’ai voulu goûter un peu de tout, donc j’ai pris des petites portions de chaque, eh bien mon assiette était bien remplie… et mon estomac aussi quelques minutes plus tard !

img_5125

On déguste notre assiette pantagruélique avec un bon verre de Bordeaux, dont nos amis s’amusent à lire l’étiquette du mieux qu’ils peuvent en français 🙂

15171131_10154790667564703_1400493047113824047_n

On profite de cette soirée pour en apprendre un peu sur la culture américaine et on demande à nos hôtes quelques explications sur cette fête si peu connue de l’autre côté de l’Atlantique. D’après leurs dires, ça remonte au temps de la colonisation du Nouveau Monde. Je vais tenter de vous l’expliquer simplement sans dire trop de bêtises… Dans les années 1600, les pèlerins anglais sont donc venus à la conquête du Nouveau Monde à bord d’un navire appelé Mayflower. Après une traversée de plus de deux mois dans des conditions plus qu’inconfortables, ils ont essayé d’établir un village à Plymouth. Ils ont vécu un hiver très brutal, et ont souffert de nombreuses maladies qui ont eu raison de la moitié de l’équipage… Vers le mois de mars, des Amérindiens leur ont rendu visite et leur ont enseigné leurs techniques de culture (maïs, érable) et de pêche. Une alliance est ainsi née entre les colons anglais et la tribu amérindienne locale : les Wampanoag. En novembre de cette même année, le gouverneur du village maintenant bien installé a organisé une fête de célébration avec les alliés amérindiens pour les remercier de leur aide et célébrer les bonnes récoltes : c’est le premier « Thanksgiving » américain, un festin qui a duré trois jours !

1024px-the_first_thanksgiving_cph-3g04961

C’est donc pour ça qu’aujourd’hui encore le repas de Thanksgiving est incroyablement copieux, car c’est la célébration d’un festin inespéré qui est survenu après une longue période de « vache maigre », une manière d’être reconnaissant pour tout ce qu’on a, mais aussi envers tous les êtres qui nous sont chers. Il me semble que cette fête à une véritable portée dans le coeur des Américains, au-delà du simple jour férié et des soldes du Black Friday qui y sont associés.

Enfin, toujours est-il que nous, on se régale ! Après notre gigantesque assiette, le repas n’est pas fini, non non, il nous reste le dessert… Alors que nos amis s’émerveillent devant la finesse de nos crêpes à la française, nous dégustons un dessert typique de saison : la Pumpkin Pie, qu’on peut déguster avec une cuillerée de ce fameux Cream Cheese.

Après quelques heures d’un festin aussi délicieux qu’impressionnant, le ventre bien rempli, nous peinons à nous relever et marcher quelques mètres pour rejoindre la voiture 🙂 Mais nous sommes ravis d’avoir eu la chance de passer cette fête en compagnie d’Américains, des vrais de vrais 🙂 qui sont ravis de partager leur culture avec nous. Déguster une dinde au coin du feu devant un match de football américain, voilà une soirée de Thanksgiving typiquement américaine que nous venons de vivre !!

img_5126

Thank you so much M. and S.!

5 thoughts on “Notre premier Thanksgiving !”

  1. En plein dans la tradition. Une copie grandeur nature du mayflowwer est présente à Plimouth au sud de Boston. Il paraît bien petit pour l e long chemin parcouru. Dites moi , ce sont deux frères?

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s