Discovery Park, la nature avant tout

Ce matin nous découvrons un beau ciel bleu en nous levant, comme nous n’en avons pas vu depuis quasiment deux semaines !

Un petit déjeuner digne d’un beau samedi de repos, et hop c’est parti ! Nous allons aujourd’hui à la découverte (c’est le cas de le dire) de Discovery Park…

p1110102

Il nous faudra une petite heure en bus pour rejoindre le parc, qui se situe à l’extrémité ouest de la ville :

capture-decran-2016-10-22-a-19-49-25

Nous voilà donc arrivés à Discovery Park, le plus grand parc de la ville de Seattle ! Dès l’entrée dans le parc, nous sommes impressionnés par la densité et la hauteur de la végétation, qui n’en finit pas :

p1110104

Nous commençons notre balade en empruntant le Loop Trail, la randonnée la plus réputée du parc.

Malgré l’arrivée de l’hiver et les vestiges de la « tempête » de la semaine dernière, la forêt reste d’une densité incroyable : à droite, à gauche, au-dessus… ce ne sont qu’arbres et feuillages à n’en plus finir ! Un vrai havre de paix, on n’entend que le crissement des feuilles sous nos pas et le chant matinal des oiseaux :

C’est très calme en ce samedi matin. Quelques promeneurs nous tiennent compagnie, mais il règne un silence très reposant. Nous profitons de ces instants de calme dans la fraîcheur d’une fin d’octobre :

La première partie de cette promenade se situe en plein coeur d’une forêt humide. On découvre des paysages comme on en a peu vu jusqu’ici, recouverts de mousse à certains endroits :

La météo automnale étant bel et bien installée ici, la chasse aux champignons bat son plein. Et on comprend pourquoi, au vu de ces beaux champignons qui poussent comme des petits pains :

Puis nous rejoignons North Beach Trail, qui comme son nom l’indique, va nous mener au bord de l’eau. Eh oui, ce qu’il y a d’incroyable ici, c’est qu’on peut crapahuter en pleine forêt, puis se retrouver sur la plage, et pourquoi pas aller faire un tour à la montagne en une seule et même journée !

Enfin, on a beau le savoir, l’arrivée au bord de l’eau fait tout de même un effet sensationnel. On sort notre tête des branchages et nous voilà face à une étendue d’eau à perte de vue…

p1110186

Une dame de passage nous dit ne jamais avoir vu l’eau aussi haute. Effectivement, il n’y a pas vraiment de plage aujourd’hui… La baie est ponctuée de nombreux voiliers mobiles et silencieux, comme en attente d’un signal, y aurait-il une course aujourd’hui ?

Les couleurs sont vraiment superbes : le bleu profond de l’eau, les couleurs chaudes des arbres d’automne, le blanc des voiles… on restera un moment à admirer le panorama :

img_0012

A notre plus grande surprise, nous voyons surgir de l’eau des phoques !! Ces « petites » bêtes sont a priori très communes ici, pas la peine de les chercher, il suffit juste d’avoir l’oeil. m’enfin quand même, quand on ne s’y attend pas, c’est quand même une jolie surprise…

Nous continuons notre randonnée le long de l’eau, les pieds dans le sable cette fois-ci, accompagnée de quelques promeneurs et de  courageux sportifs à bord de leur Stand up paddle, très en vogue dans le coin :

p1110181

Nous atteignons rapidement la pointe du parc, au bout duquel se trouve un phare : la vue est là encore splendide !

Lorsqu’on se pose à la toute pointe du parc, on ne peut être qu’estomaqué par la splendeur du spectacle. Le contraste entre l’eau et les forêts des îles environnantes, le soleil qui scintille sur le Puget Sound, l’incroyable chaîne de montagne du parc Olympic et le majestueux Mont Rainier en fond… je crois bien que je suis tombée amoureuse de ce paysage. Je commence à comprendre pourquoi le gens se sentent si bien ici…

p1110258

A part les nuages au loin qui nous dissimulent les fameux monts du parc Olympic, nous avons vraiment le temps idéal pour profiter de cet endroit. Il commence même à faire chaud, on ne se croirait vraiment pas fin octobre, quel bonheur !

p1110224

Nous finissons notre randonnée en rattrapant le Loop Trail, qui se poursuit le long de la côte.

Notre remontée au coeur de la forêt est ponctuée par de superbes points de vue, à couper le souffle au fur et à mesure qu’on prend de la hauteur :

Faire le tour de Discovery Park nous aura pris au final deux bonnes heures, entre marche et moment de repos à admirer le paysage. Nous avons encore beaucoup de randonnée à faire pour découvrir l’intérieur du parc, mais on se garde ça pour d’autres fois !

Discovery Park est un endroit exceptionnel, qui nous fait réaliser l’immensité du paysage dans lequel Seattle est ancré, au beau milieu d’une immense baie donnant sur le pacifique, au pied de majestueuses montagnes : ici la Nature est reine !

p1110250

4 thoughts on “Discovery Park, la nature avant tout”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s