Comment j’ai meublé mon appartement

L’arrivée dans l’appartement : des débuts spacieux

A mon arrivée dans l’appartement je n’avais rien à part ça :

img_3660

J’avais donc beaucoup, beaucoup de place dans ce nouvel appartement ! Ca fait un peu étrange au début de se retrouver tout seul dans un grand espace vide…

img_3664

Alors passer une nuit toute seule dans une chambre entièrement vide aux murs blancs comme neige, n’en parlons pas ! Je n’ai pas réussi à m’y résoudre pour la première nuit, et il faut avouer que le salon ouvert sur la vie extérieure est vraiment très agréable. Alors j’ai passé mes premières nuits sur un petit matelas gonflable recouverte d’une chaude couverture, en plein milieu du salon :

img_3675

Pour le quotidien des premiers jours, je m’étais constitué une sorte de kit de survie qui, je l’avoue, m’a bien servi ! Ces assiettes en plastiques resteront à jamais dans mon coeur 🙂

img_3642

La première semaine passée, il a fallu attaquer les choses sérieuses et commencer à meubler un peu ces espaces pour le moment un peu tristounets…

Heureusement, cet appartement était déjà entièrement meublé en ce qui concernait la cuisine, et il possède plein de placards, ce qui nous a évité bien des achats !

Amazon et moi : Best Friends Forever

Il ne me semble pas que ce soit aussi développé en France, ou bien alors je ne m’en suis pas rendu compte car je n’ai pas eu a acheter autant de fournitures depuis un bon moment. Mais ici aux Etats-Unis, Amazon a l’air d’être l’interface majeure d’achats en tous genres. Ou bien est-ce parce que je suis à Seattle, ville où se situe le siège social de l’entreprise…

Avec Microsoft et Boeing, Amazon est l’un des principaux employeurs de mes parents d’élèves 🙂

Bref, en tout cas, tout le monde me parlait de ce fameux Amazon Furnitures, alors je suis allée y faire un tour. J’ai vite compris l’engouement : on y trouve de tout, pour tous les goûts et tous les portefeuilles ! La création d’un compte Premium permet d’avoir d’importantes remises et de recevoir ses articles dans de plus brefs délais. Par exemple, j’ai commandé certains articles un dimanche matin à 8h, le soir même à 18h ils étaient chez moi, sans frais supplémentaires !

Alors là, vous imaginez bien que je m’en suis donné à coeur joie ! Moi qui adore les emplettes sur Internet, j’étais ravie.

Du canapé au tapis de douche, en passant par la bouilloire et le fer à repasser, je suis à 75% sponsorisée par Amazon à la maison 🙂

Le seul problème avec Amazon, c’est que leur optimisation des colis n’est pas très développée… Avec un ou deux articles par paquet, qui n’arrivaient pas tous en même temps évidemment, je crois bien que j’ai du recevoir au moins un paquet par jour durant les deux premières semaines :

Heureusement qu’aux USA, notre présence n’est pas requise pour la réception des colis ! Imaginez le nombre de tours à la poste que j’aurais du faire, et sans voiture en plus… Enfin, en tout cas, les voisins ont dû rapidement comprendre que le nouveau locataire était arrivé 🙂

L’avantage c’est qu’entre les commandes sur Internet, l’ouverture de mes colis et le rangement ou le montage de mes articles, mes premières semaines ont été bien remplies, pas le temps de m’ennuyer ! Et je suis devenue une pro du montage de meubles 😉

 

Goodwill : une formidable découverte

Goodwill est une chaine de magasins assez répandue aux USA, qui correspond à peu près à Emmaüs en France.

Il y en a une petite dizaine à Seattle, dont un à Capitol Hill. Notre quartier s’avérant être le quartier bobo, hipster, très à la mode de Seattle, le Goodwill y est très intéressant car les gens ont énormément le réflexe de donner, et parfois des choses quasi neuves !

On y trouve de tout : vêtements, CD, vinyles évidemment, livres, meubles, électronique, linge de maison, vaisselle, petit électroménager… tout ce dont on peut rêver quand on emménage ! Et tout ça à des prix défiants toute concurrence : des fers à repasser à 9$, des chaussures à 5$, des tables basses à 2$, et j’en passe !

Le magasin étant à seulement 5 minutes à pied, c’était l’idéal pour moi ! Même si les retours en montée (oui Seattle est une ville très vallonnée…), les bras chargés au point de s’arrêter tous les 100 mètres, n’étaient pas des plus faciles, ça m’a permis de bien meubler l’appartement en déboursant très peu, et de me muscler les bras !

J’ai pu y trouver de nombreuses fournitures en parfait état que j’aurais achetées bien plus chères n’importe où ailleurs :

Ce qui est génial dan ce magasin, c’est qu’à chaque fois qu’on y va, on n’y trouve pas les mêmes choses, c’est comme une redécouverte à chaque visite ! Aah rien que d’en parler j’ai envie d’aller y faire un tour…

Ikea, l’irremplaçable

Bon, ça, ce n’est pas une nouvelle pour vous, Ikea c’est le must pour certaines choses : petits mobiliers, astuces de rangement, ligne de lit…

Un petit tour sur Internet, quelques dollars en moins, une livraison en une petite semaine, et voilà, le tour est joué ! Me voilà avec des draps tout neufs, un super dressing bien rangé et de nouvelles tables de nuit :

 

Le réseau de connaissances

Quand on est expatrié, il me semble qu’il y a comme une complicité qui se forme d’emblée avec la communauté des expatriés dans ce pays. Les gens qui sont passés par là se souviennent de leurs débuts, des difficultés, et sont toujours prêts à donner des conseils ou un coup de main quand on en a besoin. C’est comme ça qu’on a pu obtenir un lit gratuit, donné par les parents du mari d’une ancienne collègue de l’école ou je travaille (vous suivez ?). Forcément quand on passe par là, on n’a pas tout le luxe de la livraison au pas de la porte, mais ça fait vraiment de super souvenirs et de belles rencontres.

L’arrivée du lit dans l’appartement a été une sacré épopée. Un beau dimanche ensoleillée, je me suis rendue à Mountlake Terrace chez notre ami Lucas, dont les parents nous donnaient le lit. Nous avons tous les deux monté tant bien que mal le sommier et le matelas sur le lit et avons tendu des fils dans tous les sens pour éviter de le perdre à mi-chemin…

img_3693

Puis nous avons pris la route, bien sûr il a fallu éviter l’autoroute, ça nous a pris je pense une bonne quarantaine de minutes pour rejoindre mon quartier. Par miracle le lit rentrait dans l’ascenseur : vive les USA et leurs dimensions exagérées ! Ca nous a bien facilité le travail : en deux temps trois mouvements, voilà mon nouveau lit en place dans la chambre, qui paraît tout de suite beaucoup plus accueillante !

Cette journée fut une bonne expérience, une franche rigolade, une petite pointe d’émotion face à tant de gentillesse de la part de personnes que nous ne connaissons même pas, et en prime une jolie bosse sur le crane ! Ben oui, monter un lit sur un 4×4 américain quand on fait 1m50 ce n’est pas sans risques…

 

Des petites folies

L’expatriation, c’est comme un nouveau départ. Autant il peut être très difficile de laisser derrière soi en France des affaires auxquelles on tient beaucoup, autant c’est un plaisir de repartir de zéro et de se créer un intérieur comme on en rêvait.

Ayant fait beaucoup d’économies avec Goodwill et le non-achat de tout l’électroménager, je me suis permis quelques petites folies !

Une vraie table de salle à manger de créateur canadien (oui ça fait 6 ans qu’on vit en France sans véritable table pour manger, alors là, c’est la fête !), achetée en promotion sur le Net :

Un aspirateur robot, un véritable animal de compagnie de substitution. Il faudra d’ailleurs songer à lui donner un nom :

14329371_10209614216766091_1110790054_o

Une jolie cafetière à piston comme j’en rêvais depuis un moment :

img_4333

En fin de compte, il m’aura fallu seulement 1 mois dans ce nouvel appartement pour le meubler convenablement ! Je n’attends plus que la table de salle à manger qui ne va pas tarder, et ensuite on rendra petit à petit notre chez nous plus chaleureux avec des plantes, des petites décos…

img_4340

7 thoughts on “Comment j’ai meublé mon appartement”

  1. ça fait bien plaisir de voir que tu t’es aussi bien débrouilée , on en doutait pas mais quand même je me demande si j’en aurai été capable.Ton appartement parait vraiment très agréable et lumineux et les alentours sont bien verts (pleut-il à Seattle?). encore une semaine et Valentin te rejoint ;Bises

    Aimé par 1 personne

    1. Oui l’appart’ est très lumineux, surtout quand il fait beau ! Il pleut de temps en temps, mais pas tant que ça pour l’instant. Hier il a plus tout l’après-midi, mais heureusement avec ces grandes fenêtres ça n’est pas trop sombre non plus. C’est même plutôt agréable de regarder la pluie quand on est bien au chaud chez soi 🙂

      J'aime

  2. Bel emménagement , sobre mais joli . Des journées à rallonges …. Et comme par ici , système débrouille …. Une cafetière à piston , le café a-t-il le même goût que celui à l’ancienne , ou que celui en cafetière électrique ? question que je me suis toujours posée . L’oeuf de ton arcade n’a pas la même couleur que les oeufs des poules américaines , mais il parait de belle taille . Et les charentaises pour l’arrivée de Valentin ?
    Bisouxx

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s