Comment j’ai trouvé un appartement

En arrivant à Seattle, c’était comme repartir de zéro et nous nous surprenions à nous imaginer dans la peau de ceux qu’on aurait toujours voulu être.

37suy7jr

La recherche d’un appartement était une occasion entre autres d’atteindre notre idéal. Alors évidemment nous avions quelques critères en tête quant au logement qu’on recherchait :

  • bien situé, idéalement dans le quartier de Capitol Hill près de là où Valentin va bosser et pas trop loin pour moi en transports en commun (accès rapide vers le nord)
  • une chambre séparée
  • très lumineux
  • propre
  • en option : pas de rez-de-chaussée, toilettes séparées, des placards pour ne pas acheter trop de meubles, vieux parquets

Bon on n’avait pas non plus des goûts de luxe, si ? ces critères semblent plutôt raisonnables étant donné nos moyens.

Et pourtant, j’ai vite déchanté !  Seattle est une ville en pleine expansion, qui bouge beaucoup. Il y a donc beaucoup d’annonces de logement sur le marché, mais ils partent très vite ! Pour les très bonnes affaires, la sensation est un peu comme celle qu’on pourrait avoir dans la file d’attente pour la sortie du nouvel Iphone, on attend, on y croit, mais on n’est pas sûr de repartir avec…

BU3mdgQCIAAU1fK

Alors déjà, comment on s’y prend pour trouver un appart ici à Seattle ? Ben en fait, à peu de choses près comme en France, soit vous vous débrouillez tout seul, soit vous faites appel à une agence immobilière (« real estate agency »), à la différence près qu’ici, les commissions pour ces agences sont vraiment élevées… Donc vous vous doutez bien que nous avons choisi la première option !

Par soi-même, on trouve beaucoup de sites internet recensant les annonces immobilières, dont le fameux Craigslist ! C’est un peu comme le bon coin d’ici, on y trouve tout, en passant par la  vaisselle de mami jusqu’au tout nouveau canapé dernier cri. Immo, auto, mobilier, animaux… on peut trouver tout ce dont on a besoin sur Craiglist !

Craigslist

Mais sur Seattle, il y a aussi Hotpads, Zillow ou encore Seattlerentals, qui proposent des annonces immobilières de particuliers ou d’agences, pour tous les budgets.

Alors me voilà partie à passer des heures et des heures à fouiner sur le net à la recherche d’appartements convenant à nos critères, puis à appeler les annonces sélectionnés et enfin à parcourir la ville pour me rendre aux visites prévues.

Etant hébergée dans le quartier de Ballard pour le début de mon séjour, il me fallait bien 1h de transports en commun pour rejoindre Capitol Hill, le quartier dans lequel nous cherchions un appartement… Autant dire qu’il fallait essayer de regrouper au maximum les visites !

Seattle-BMP-Master-MapNOV2013

Pour ne pas faciliter les choses, nous avions un dossier plutôt compliqué à expliquer : pas encore de numéro de sécurité sociale, pas de credit score car je venais juste d’arriver, ressources financières pour deux mais Valentin qui n’arrive qu’en octobre… Ca a fait peur à plus d’un propriétaire !

Si bien que nous avons fini par revoir nos critères à la baisse au fil des visites : T1+ bien placé mais tout minuscule, T2 en rdc moitié sous le sol…

Bref, au fil des visites, mon espoir de trouver quelque chose qui nous conviendrait s’amenuisait. Et le problème c’est que j’étais logée chez des personnes qui m’ont bien gentiment accepté, mais je ne voulais pas profiter de leur générosité et rester plus longtemps que prévu…

Me voilà donc un mercredi après-midi au Starbucks de Capitol Hill, après une visite annulée (l’appartement passé sous le nez…), et vagabondant sur le net en attente de ma prochaine visite 3 heures plus tard. J’en profite pour regarder les nouvelles annonces immobilières sur le fameux Craigslist que vous connaissez bien maintenant, et je tombe sur une annonce toute fraîche : un T2 récent, lumineux et très bien situé dans le quartier. Ni une, ni deux, j’appelle ! On converse deux minutes au téléphone, je ne comprends pas tout ce qu’il me dit, mais j’ai compris une chose : j’ai rendez-vous dans une heure pour voir l’appartement !

Un rapide déjeuner plus tard, j’arrive sans grande conviction devant l’immeuble. Devant cette superbe devanture toute de bois et de grandes vitres, je me dis « bon de toute façon c’est mort, mais ça te donnera une idée de ce qu’ils demandent dans les dossier, etc ». La visite se passe très bien, le gardien est très gentil, il m’explique toutes les commodités de l’appartement qui est en train d’être entièrement repeint, puis nous montons au rooftop et là… la vue est à couper le souffle ! Je crois qu’à ce moment là je me suis vraiment dit qu’on ne l’aurait pas.

IMG_3688

A la fin de la visite, j’explique au monsieur notre situation, ça n’a pas l’air de le choquer, il dit qu’il a l’habitude d’avoir des étrangers qui débarquent à Seattle avec un dossier incomplet. Il me dit que si je suis intéressée je dois postuler en ligne sur le site de la propriété.

Brève consultation avec Valentin, qui me soutient malgré le décalage horaire, je pars en quête d’Internet et je postule ! Chaque dépôt de dossier coûte ici une quarantaine de dollars, alors il faut bien réfléchir avant de faire cette démarche, sinon le frais s’accumulent pour rien.

Pour ce dossier en ligne, ils nous demandent nos revenus et nos employeurs d’ici, plus quelques petites formalités, mais rien de bien méchant.

J’attends quand même dans le quartier car j’ai une autre visite prévue dans quelques heures. Et là, oh surprise ! Je reçois un mail m’annonçant que nous avons obtenu l’appartement !! Je n’en crois pas mes yeux, et pourtant c’est bien vrai, le mail est sous mes yeux, c’est le propriétaire lui-même qui me l’annonce. Je téléphone quand même au gardien qui me le confirme de vive voix : oui oui, nous avons bien été choisis pour l’appartement !!

Youpi--Mademoiselle-Maman

Quelques jours plus tard, et après une jolie petite somme déposée au propriétaire (premier loyer et cautions diverses), me voilà clefs en mains dans notre nouveau chez nous ! Je ne réalise toujours pas que ce grand appartement tout joli tout meublé est bien à nous… Le vieux parquet n’y est pas, mais tous nos autres critères sont bel et bien là !

Est-ce que ça vous dit un aperçu de mes conditions d’écriture de cet article ? Je crois que ça va donner envie à plus d’un de nous rendre visite ! Le plus incroyable, c’est que les vues comme ça sont très fréquentes dans le quartier, ce n’est pas vraiment un privilège, même si moi j’ai quand même l’impression de vivre la vie de château quand je suis là haut 🙂

IMG_3691

 

6 thoughts on “Comment j’ai trouvé un appartement”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s